Armand, Marie – Fille à marier

Marie Armand est née et baptisée le 10 août 1638 à Rouen, Seine-Maritime, Haute-Normandie, France. Elle est d’origine huguenot. Elle est la fille de Jean Armand et de Marie Mayries.

Elle est venue au Canada au plus tard en 1656.

*** Marcel Trudel dans son livre Catalogue des Immigrants dit qu’elle est arrivée enceinte avec son mari Guillaume DAVID. Aucune preuve n’a été trouvée pour supporter cette affirmation. Donc, jusqu’à preuve du contraire Marie Armand est considérée comme une Filles à marier.

Vers 1656 Marie épouse Guillaume David à Trois-Rivières.

On retrouve le couple à Trois-Rivières le 23 Octobre 1657. On ne sait pas si Marie pourrait signer son nom, mais son mari n’a certainement pas pu le faire. 

Guillaume est né vers 1636, mais est également d’origine inconnue et le nom de ses parents est également inconnu. Il est le frère de Claude David qui a épousé Suzanne Denoyon, une fille à marier.

Guillaume David et Marie Armand ont eu au moins 6 enfants.

Leur premier enfant, un garçon nommé Jacques est baptisé à Trois-Rivières, le 23 octobre 1657.

Le 29 décembre 1657, Pierre Couc dit la Fleur (Lafleur) de Cognac, dépose une requête à la cour, contre Barthélemy Bertaut (Bertault), arquebusier, ainsi que Claude et Guillaume David, habitants des Trois-Rivières, se plaignant de plusieurs outrages lui ayant été faites par les intimés. Ordonné que ledit la Fleur prouvera par témoins ce qu’il avance.

Le 11 janvier 1658, Mathurine Poisson depose une requête contre Guillaume David, ladite Poisson demandant un minot de blé d’Inde (maïs), ledit David alléguant des dommages causés par un cochon. Ordonné que ledit David rendra ledit minot de blé d’Inde dans huitaine plus les frais.

De 1659 à 1666, il aurait vécu à Québec et on y trouve dans les registres de la basse ville les actes de baptêmes de plusieurs de ses enfants.

Guillaume et Marie ont tous deux été confirmés dans l’Église catholique le 10 août 1659 à Québec, ce qui peut leur donner une certaine crédibilité à la pensée qu’ils étaient des huguenots.

Anne est née et est  baptisée à Québec le 29 novembre 1659, à Québec, malheureusement elle décède et elle est enterrée le 21 décembre de la même année.

Marguerite est née et baptisée le 12 avril 1661 à Québec.

Le 6 avril 1663, Guillaume David, reçoit des Jésuites une concession d’une terre située dans la seigneurie des Sauvages (Sillery),  signé par Hierosme (Jérome) Laleman, supérieur des Pères Jésuites.

Marie-Anne est née le 15 décembre 1663, à Québec.

Le 12 janvier 1664, alieu l’arrêt déclarant exécutoire une certaine obligation du sieur Guillaume David en faveur de Nicolas Juchereau sieur de Saint-Denis.

Madeleine est née le 15 février 1666, à Sorel.

En 1674, il est à Sorel, où il s’est fait conceder une terre par le Sieur de Saurel. Mais, Guillaume David ne demeure pas longtemps à Sorel.

Il était fréquemment en Nouvelle-Angleterre où il faisait la traite de fourrures beaucoup plus lucrative avec les anglais et les hollandais que les français. Pendant ses voyages, il est accompagné de son fils ainé Jacques et de son gendre Pierre Montarras. 

Marie-Angelique est née le 1er mars 1678.

Guillaume s’établie en Nouvelle-Angleterre, en 1678-1679 à New-York, avec sa femme Marguerite et leurs descendants y vivent sous le nom de Montrose.  Au moins un de ses petits-enfants sera baptisée à l’Église réformé de New-York.

Plusieurs de ces enfants sont ancêtres des familles Tarrytown et Sleepy Hollow, NY où le nom de famille a été changé en Davids, probablement en raison de l’influence néerlandaise dans cette région à l’époque.

*** Marie Armand est morte quelque temps après le 1er mai 1678.

Il est possible qu’elle soit revenue en France avec Guillaume et y est décédée. En 1711, Guillaume David vit à La Rochelle, comme en témoigne un contrat établi le 26 octobre de cette année par le notaire Le Pailleur.

Sources:

Généalogie du Québec et d’Amérique française (F)
Navire Nouvelle France  (F)
L’histoire de la descendance de Guillaume David au Québec (F)

Advertisements